//Patricia Hagendorf, directrice de la crèche Les Louvresses : « On a vu un enfant faire ses premiers pas au rythme du djembé ! »

Patricia Hagendorf, directrice de la crèche Les Louvresses : « On a vu un enfant faire ses premiers pas au rythme du djembé ! »

Une pédagogie innovante, un véritable échange avec les enfants, le plaisir d’aller travailler… A 53 ans, Patricia Hagendorf, directrice de la crèche Cap Enfants Les Louvresses, est intarissable sur son métier

Patricia, comment devient-on directrice d’une crèche Cap Enfants ?

J’ai fait le choix d’élever mes cinq enfants. Lorsque j’ai décidé de retravailler, je n’ai pas repris la coiffure et je me suis tournée vers le secteur de la Petite Enfance.

J’ai commencé comme animatrice dans une ludothèque dont je suis ensuite devenue responsable. Ensuite, j’ai passé le diplôme d’éducatrice jeunes enfants. J’ai évolué dans ce multi-accueil- ludothèque pendant 17 ans. Aujourd’hui, je suis directrice pédagogique de la crèche Cap enfants Les Louvresses depuis 2012.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans la pédagogie élaborée par Cap Enfants ?

Le projet pédagogique fondé sur la musique et la diversité culturelle. Faire découvrir le monde aux enfants à travers un pays, sa culture, sa musique, c’est vraiment un projet qui me correspond. Le plus important à mes yeux, c’est de considérer l’enfant comme une personne, d’essayer de le comprendre. L’enfant doit se sentir exister à travers notre regard et dans nos échanges, car il a besoin de se sentir en sécurité pour explorer ce qui l’entoure. Nous partageons des moments privilégiés avec les enfants !

Dans quel état d’esprit partez-vous travailler le matin ?

Quand je vois arriver les parents sur le parking, ils ont parfois l’air stressé ou fatigué. Dans les escaliers et les vestiaires de la crèche, ils entendent de la musique : c’est comme un sas de décompression. Ils rentrent à la crèche souriant, plus détendus et même en chantonnant. Et bien pour moi, c’est pareil !

Notre belle équipe accueille de nombreux enfants. On baigne dans la musique et il y a une très bonne ambiance de travail. C’est un plaisir d’aller travailler, de faire quelque chose qui colle à ce que l’on est, à nos projets, à nos envies. Et sur la route du retour, on pense encore aux enfants. Ils sont toute la journée dans nos jambes et dans nos bras mais ils sont aussi dans nos têtes et dans nos cœurs. Toute l’équipe est soucieuse du bien-être de chaque enfant.

Racontez-nous une journée à la crèche

Tous les matins, nous veillons à l’accueil des parents et de leurs enfants, dans l’atrium ou dans leur section. Il est très important que les familles se sentent véritablement accueillies et que les parents soient rassurés. Ils peuvent partir travailler sereinement s’ils voient que leur enfant se sent bien à la crèche. Les plus grands lâchent la main de leur parent pour aller dans la Bulle Musicale®. Parfois, ils les y entraînent pour  jouer avec les sons, les images, écouter des musiques du monde.

Certains connaissent tous les animaux du pays mis à l’honneur ce mois, d’autres les instruments de musique… C’est leur cabane, un lieu où l’on se réunit pour faire de la musique ou pour danser, pour écouter des histoires… La Bulle Musicale® est un repère pour beaucoup d’enfants.  Lorsque l’on chante, les enfants nous suivent, dansent, battent le rythme. C’est formidable comme les enfants aiment le rythme ! On a même vu un enfant se lever et faire ses premiers pas sur le rythme du djembé !

Ce que j’aime aussi à la crèche c’est que toutes les portes des sections soient ouvertes le plus possible. Que les enfants soient libres de circuler de la section des grands vers celles des plus petits. C’est une richesse de leur permettre de se rencontrer, d’échanger, d’apprendre à vivre ensemble, de respecter les autres. C’est ça, pour moi, la socialisation.

Soins, maternage, activités et jeux font complètement partie de la vie de l’enfant. Par le jeu, l’adulte crée des liens avec l’enfant, l’encourage et le valorise. L’enfant prend confiance en lui, c’est très important, cela lui permettra d’évoluer.

A quoi reconnaît-on un enfant qui sort de votre crèche ?

Les parents sont surpris du développement de leur enfant. Surtout ceux qui ont déjà eu un premier enfant qui n’a pas fréquenté une crèche Cap Enfants. Ils voient la différence !  Ils s’étonnent de leur enfant qui chante, qui raconte sa journée…Ils sont plus éveillés : il y a un petit garçon qui fait semblant de nous téléphoner pendant le week-end ! Il a une longue conversation avec plusieurs professionnelles ! Un papi me disait qu’il était épaté de sa conversation avec son petit-fils qui lui parlait de l’Australie et reconnaissait les drapeaux de plusieurs pays… Les intervenants extérieurs aussi, nous disent que les enfants sont plus attentifs, restent concentrés plus longtemps et sont plus curieux.

2017-12-21T10:58:24+00:0016 mai 2014|Témoignages|