Je suis DRH : comment convaincre mon CODIR de réserver des places en crèche

Vous souhaitez booster votre politique RH et faciliter la vie de vos salariés en leur réservant une place en crèche privée ? C’est un avantage précieux pour les collaborateurs qui vont devenir parents. Vous leur évitez le parcours du combattant pour obtenir un berceau dans une des crèches municipales.

Encore faut-il convaincre le CODIR !

Cette amélioration de la politique RH de votre entreprise s’accompagne d’un investissement financier. Souligner les bénéfices fiscaux et le ROI d’une telle démarche pourrait vous aider dans votre démarche.   Ça tombe bien. C’est le sujet de cet article.

Préparer l’entretien avec le CODIR

Ligne rouge
Pour pouvoir convaincre votre direction, vous avez besoin de bien préparer en amont tous les éléments à connaître. Vous pouvez éclairer le CODIR en rassemblant l’ensemble des informations nécessaires à sa prise de décision.

Recueillir les besoins de places en crèche de vos collaborateurs.

La première étape consiste à savoir combien de salariés sont concernés par cette situation. Vous devez savoir précisément combien de collaborateurs sont intéressés par cette démarche ? Qui sont-ils ? Quelles fonctions occupent-ils ? Vous pouvez effectuer un sondage en expliquant que vous souhaitez aborder ce sujet avec la direction de l’entreprise.

Comprendre le fonctionnement des crèches d’entreprise

L’autre élément d’information crucial, c’est la façon dont fonctionne une crèche inter-entreprise.

La crèche privée est assez semblable à une crèche municipale. Cependant, ce sont les entreprises qui peuvent réserver des berceaux pour leurs salariés, au lieu de la municipalité.

La crèche d’entreprise ou inter-entreprise nécessite une participation de l’employeur aux frais de crèche, à hauteur de 50 %. La CAF prend en charge 25 % et les parents prennent en charge le dernier quart.

Il existe néanmoins d’importantes incitations fiscales pour les entreprises qui optent pour ce mode de garde. Nous les détaillons un peu plus bas.

Concrètement, ça signifie qu’avec une structure comme la crèche d’entreprise Cap Enfants, vous pouvez garantir à votre salarié jeune parent de trouver une place en crèche pour son enfant.

Jeune femme travaillant avec son bébé dans les bars.

Les 1001 atouts de la réservation de places en crèche pour ses employés

Ligne rouge
Vous avez maintenant une vision précise des besoins de vos collaborateurs. Vous devez montrer à votre direction qu’elle a tout à gagner à ajouter la crèche privée dans les dispositifs d’entreprise en direction des familles.
Et les avantages sont très nombreux.

D’abord, cette démarche permet aux employés de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale. C’est un critère important dans le choix d’une entreprise aujourd’hui.

Mais surtout, c’est une véritable aubaine pour un salarié parent de pouvoir faire garder son enfant en crèche en toute sérénité. C’est aussi rassurant de savoir son enfant à proximité de son lieu de travail. Le salarié n’a pas à braver la circulation pour retourner chez lui en cas d’urgence.

Ainsi, la réservation de places en crèche se traduira par un gain de productivité du salarié et de toute l’équipe. Le salarié peut se consacrer à son travail l’esprit libre.

Cette simple mesure permet aussi de faire baisser le turn-over et l’absentéisme. De plus, il y un certain nombre de coûts cachés liés au départ d’un salarié :

le coût du recrutement

le coût de la formation d'une nouvelle personne

le coût de la baisse d'activité

Tout ça a un impact sur le chiffre d’affaires (si c’est un commercial) ou la rentabilité (si c’est un service support).
La réservation de places en crèche permet d’avoir des collaborateurs motivés et impliqués. Le salarié-parent n’est pas retardé par des problèmes de garde d’enfant et revient à son poste à la fin du congé parental. Il n’a pas non plus besoin de gérer ces problèmes sur son temps de travail.

Cette disposition va dans le sens de l’égalité homme-femme.

Il s’agit d’une mesure concrète pour améliorer la qualité de vie au travail.

Elle aura un bel impact sur la marque employeur de l’entreprise et contribuera à son attractivité. Or, une marque employeur forte permet de générer une augmentation de 50 % du nombre de candidatures très qualifiées, d’après une étude de Link Humans. La même étude indique qu’une bonne marque employeur permet une diminution des coûts de l’entreprise de 43 %.

Vous pouvez tout à la fois fidéliser vos collaborateurs et attirer de nouveaux talents.

Résumons les avantages :

une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie familiale

une meilleure productivité au travail

un gain de temps pour le salarié grâce à la proximité entre la crèche et le lieu de travail

un dispositif en faveur de l’égalité homme-femme

un accompagnement à la parentalité pour les futurs parents salariés

des salariés plus heureux et plus sereins

la cohésion d’équipe renforcée

une plus grande attractivité de la marque employeur

En plus : des exonérations fiscales importantes pour les entreprises réservataires de places en crèches

Ligne rouge
Bien entendu, dans l’argumentation, il ne faut pas omettre l’aspect financier.

Pas d’inquiétude à se faire de ce côté-là : réserver des berceaux pour son entreprise permet de bénéficier d’une fiscalité avantageuse.

L’État a mis en place des avantages fiscaux pour les entreprises : le Crédit d’Impôt Famille (CIF) et une réduction d’impôt sur la société.

Le Crédit d’impôt famille (CIF) permet de bénéficier de 50 % de déduction fiscale sur les frais de crèche pour les enfants de vos salariés.

Mais ce n’est pas tout. Une place en crèche fait partie des charges déductibles et peut être déclarée comme une charge d’exploitation. Vous avez ainsi droit à un abattement fiscal de 28 % de la somme totale engagée, selon le taux d’impôts sur les sociétés de l’entreprise.

Le cumul des réductions fiscales permet d’obtenir jusqu’à 78 % du coût d’une crèche d’entreprise qui est prise en charge par l’État.

Vous voici maintenant prêt pour aborder la question avec votre CODIR. En lui montrant tout ce qu’il a à gagner, nul doute que vous trouverez une oreille attentive.

Vous souhaitez plus de détails sur le fonctionnement des crèches d’entreprise Cap Enfants ? On vous aide dans vos démarches.

    Nom*
    Numéro de téléphone*

    * Champs obligatoires