/, Ressources Humaines/L’engagement et l’entrepreneuriat, des valeurs fortes à promouvoir

L’engagement et l’entrepreneuriat, des valeurs fortes à promouvoir

#engagement #entrepreneuriat

Favoriser l’entrepreneuriat permet à une entreprise de décupler l’engagement de ses collaborateurs.

Plus qu’un salarié motivé, un salarié engagé est un collaborateur qui se reconnaît dans les valeurs de son entreprise, adhère à sa stratégie et s’y investit avec enthousiasme.

L’engagement des collaborateurs est donc un enjeu majeur pour une entreprise. Plusieurs études montrent d’ailleurs que l’engagement est source de performance. Une étude de The Gallup Organization –entreprise américaine de conseils et services en management, souligne par exemple que les entreprises dont les salariés sont engagés dépassent de 22 % les autres en rentabilité et de 21 % en matière de productivité ! Elle montre aussi que seulement 13 % des salariés font preuve d’engagement dans leur travail et ils ne seraient que 11 % en France.

Comment amplifier l’engagement des salariés ?

Cap Enfants Creche Engagement

Parmi les facteurs primordiaux de l’engagement, on trouve le bien-être au travail, la quête de sens et un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Le salarié attend également de ses employeurs qu’ils lui accordent de l’autonomie et des responsabilités. Des qualités que l’on retrouve chez les entrepreneurs, au même titre que l’engagement.

De nombreux salariés se projettent d’ailleurs comme entrepreneurs. Et l’entreprise a tout intérêt à encourager ce désir d’entreprendre : l’engagement des collaborateurs en sera décuplé.

Selon une étude du cabinet Deloitte de 2017 (réalisée en partenariat avec Cadremploi et Viadeo), 74 % des salariés français seraient prêts à se lancer dans l’intrapreneuriat, c’est-à-dire l’entrepreneuriat au sein de l’entreprise. Leurs motivations sont le développement professionnel (pour 26 % des répondants), mais aussi la volonté de gagner en autonomie (24 %) et le challenge (20 %).

Le terme d’intrapreneuriat n’est pas nouveau. Il a été employé pour la première fois par une entrepreneur américain (Ginford Pinchot)… en 1976 ! Aujourd’hui, avec l’avènement des start-up, on parle aussi d’open innovation. Pour l’entreprise, l’intrapreneuriat est libérateur de créativité et facteur d’innovation. Nombreuses sont donc les entreprises (La Poste, Nexity…) qui facilitent l’accès à l’entrepreneuriat à leurs salariés. La Société Générale a, par exemple, lancé un programme baptisé Internal Startup Call, qui soutient les projets de start-up au sein même du groupe. « Le dynamisme des start-up internes a confirmé le fort esprit d’entreprendre sur lequel le groupe a choisi de parier. Le parcours de ces intrapreneurs doit profiter à tous, en premier lieu aux 30 millions de clients du groupe », témoigne la Société Générale.

Accompagner un collaborateur dans un projet entrepreneurial, permet aussi retenir les talents, voire de donner envie à d’autres d’intégrer l’entreprise.

Comment favoriser l’entrepreneuriat en entreprise ?

Cap Enfants Creche Entrepreneuriat

L’entrepreneuriat est une valeur forte et doit être inscrite dans la stratégie de l’entreprise. Elle doit, comme toute valeur, être suffisamment communiquée aux collaborateurs. Une fois la stratégie établie, le service RH pourra être un point d’entrée et de suivi. Les ressources humaines connaissent en effet tous les collaborateurs de l’entreprise, leurs compétences mais aussi leurs aspirations.

La direction des ressources humaines peut désigner, dans son service, une personne référente sur les questions de l’intrapreneuriat. Elle sera chargée de suivre les dossiers, de répondre aux questions des collaborateurs, d’initier une dynamique et de connecter l’entreprise avec les différents réseaux d’aides à la création (CCI, AFE, clubs d’entrepreneurs…)

Les collaborateurs entrepreneurs se sentiront ainsi soutenus dans leur projet à l’intérieur de l’entreprise, mais aussi à l’extérieur.

L’entrepreneuriat et l’engagement, deux valeurs fortes pour Cap Enfants

Pour Cap Enfants, l’entrepreneuriat et l’engagement sont des valeurs fondamentales depuis la création du projet et aujourd’hui encore. L’engagement de Claudia Kespy-Yahi, la créatrice des crèches Cap Enfants, en témoigne. Elue à la CCI de Paris-le-de-France, elle œuvre au quotidien pour soutenir les entrepreneurs. En 2005, lors de la création de Cap Enfants, elle avait d’ailleurs elle-même bénéficié d’un monitorat de la CCI des Hauts-de-Seine. Depuis elle a participé au développement d’un véritable réseau d’entrepreneurs qui a abouti à la création de clubs d’entreprises. Les entrepreneurs, qu’ils dirigent des entreprises grandes, moyennes ou petites, peuvent ainsi échanger entre eux, confronter leurs expériences, leurs succès ou leurs difficultés, mais aussi s’unir pour mieux dialoguer avec les différentes institutions. Cela a donné lieu à des améliorations qui facilitent la vie des salariés. Découvrez le témoignage de Claudia Kespy-Yahi sur ce sujet  : https://bit.ly/2TAAEck

Cap Enfants a des valeurs fortes depuis sa création,  cliquez ici pour redécouvrir notre raison d’être.

2019-01-24T12:56:58+02:0010 janvier 2019|Actualités, Ressources Humaines|