Skip to content

Rapport de la Commission des 1000 premiers jours 

Rapport de la Commission des 1000 premiers jours :

Quels enseignements pour les parents ?

La commission des « 1000 premiers jours », présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a rendu son rapport le 8 septembre dernier[1]. Ce rapport soulève des points essentiels pour l’approche de la petite enfance, qui confortent l’engagement de Cap Enfants. Mais il contient aussi une proposition et des messages-clés importants pour les parents !

De l’importance que l’on donne aux 1000 premiers jours découle l’attention que l’on doit porter au tout-petit, et notamment à la maison. Le rapport le souligne : l’interaction de l’enfant avec les personnes et le monde qui l’entourent favorise son développement social, cognitif et affectif. Quelle responsabilité pour ceux qui s’occupent de lui, à commencer par les parents !

Le doublement du congé paternité

Cette interaction, et en particulier le lien affectif qui lient l’enfant à ses parents, se construisent donc dès les tous-premiers mois de la vie…et même dès les premiers jours. C’est pour cette raison que le Gouvernement a donné suite au rapport par une première mesure importante : l’allongement du congé paternité.

Actuellement, les pères bénéficient de 11 jours de congé paternité (jours consécutifs, week-ends et jours fériés inclus) et de 3 jours de congé de naissance, donc potentiellement de 14 jours. Mais dans les faits, près d’un tiers des papas ne profitent pas de leur congé paternité.

Dès le 1er juillet 2021, la durée du congé paternité sera portée à 28 jours, dont 7 jours obligatoires. Ces 7 jours seront à prendre dès l’accouchement et remplaceront donc les 3 jours de congés de naissance actuels. Le reste du congé paternité, soit 21 jours, pourra être pris de manière fractionnée.

Plusieurs messages-clés pour les parents !

Nous partageons ici plusieurs messages-clés du rapport qui ont retenu notre attention :

  • Les bébés sont curieux. Prêter attention à leurs initiatives et leurs émotions, et enrichir leur environnement sont des attitudes cruciales pour le développement de leur intelligence. Jouer, chanter, raconter des histoires, faire la lecture, favoriser des rencontres d’éveil culturel et artistique, et avec la nature sont essentiels au développement de l’enfant
  • Les bébés ont besoin de voir leurs parents dans la journée, suffisamment longtemps chacun, dans un temps calme, non limité aux repas et aux changes
  • La proximité́ physique et le portage peau-à-peau ne s’opposent pas au développement affectif et au processus d’autonomisation de l’enfant ; au contraire, elles le favorisent, et peuvent avoir des effets particulièrement bénéfiques pour les enfants, notamment de faible poids de naissance.
  • L’écran ne remplace pas l’interaction avec l’adulte et l’exposition à un écran doit être réduite au minimum nécessaire (par exemple pour communiquer avec un proche lorsqu’il est en déplacement ou qu’il vit loin) et remplacée par des interactions ludiques, culturelles, artistiques, par des activités à l’extérieur etc.
  • Les repas doivent être des moments d’échange et d’interaction
  • Le sommeil est un élément clé de l’apprentissage. La sieste est à favoriser. Assurer durée, régularité́ et qualité́ du sommeil nocturne est essentiel.

Pour en savoir plus :

Depuis sa création, Cap Enfants s’engage concrètement dans l’accompagnement de la parentalité. Dans nos crèches, sur notre site et sur nos réseaux sociaux, nous proposons des conseils pratiques aux parents. Dans le même esprit, Claudia Kespy-Yahi, fondatrice et dirigeante de Cap Enfants, donne dans son livre « De la Musique avant toute chose » (Editions Dunod, 2019) plusieurs idées pour prolonger, à la maison, l’expérience bénéfique de notre pédagogie musicale®.

Retrouvez le rapport de la Commission des 1000 premiers jours ici :

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/remise-rapport-1000-jours

Commandez le livre de Claudia Kespy-Yahi :

Sur le site des Editions Dunod : j’achète !

Sur Amazon

Sur le site de la Fnac 

[1] Lancée par le Président de la République Emmanuel Macron en septembre 2019, elle a regroupé 18 experts de spécialités différentes : neuropsychiatres, spécialistes de l’éducation ou de l’éveil des enfants, acteurs de terrain de l’accompagnement social des parents, cliniciens spécialistes de la grossesse et du jeune enfant, sage-femme. Le suivi des travaux a été confié à Adrien Taquet, secrétaire d’État à l’enfance et aux familles.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Articles en relation

Activité Musicale

Et si on partait au Mali ? Grâce à la musique, votre imaginaire va vous transportez au Mali ! Découvrez avec votre enfant les rythmes