/, Le monde de la Petite Enfance, Parentalité/Gestion et apprentissage des émotions chez les enfants

Gestion et apprentissage des émotions chez les enfants

#apprentissage #émotions

Les émotions chez les enfants apparaissent dès la naissance. Ces dernières évoluent avec l’âge et doivent faire l’objet d’un apprentissage, essentiel au développement de l’enfant. Voici pourquoi et comment l’accompagner à chaque étape de son développement.

Apparition et évolution des émotions chez les enfants

Si les émotions apparaissent dès la naissance, elles évoluent selon quatre étapes majeures, pour lesquelles les âges sont donnés à titre indicatif :

Cap Enfants Crèche émotions chez les enfants

  • De sa naissance à l’âge de 6 mois, l’enfant ressent des émotions primaires telles que la douleur, la peur ou le dégoût. Des réactions précoces qui sont sans doute la conséquence de l’évolution humaine, lorsqu’il était question de survivre dans son environnement.
  • À sa première année, le bébé est capable de reconnaître les manifestations d’une émotion par la voix et l’expression du visage. C’est surtout le cas en ce qui concerne les affects de la mère. Le petit devient alors un « bébé buvard ».
  • Dès ses 2 ans, il est capable d’exprimer de la fierté, de la gêne ou de la honte. Il pourra également manifester sa frustration par la parole.
  • Vers ses 3 ans, il sera en mesure de prendre conscience de la situation ayant généré en lui une émotion, en déterminant l’émotion et en la nommant. Exemple : « J’ai peur ».
  • A partir de ses 5 ans, l’enfant est capable de contenir un sentiment. Il peut alors faire le lien entre sa cause et les conséquences possibles. Cette étape cruciale rend alors possible la gestion des émotions.

L’importance de l’expression des émotions chez les enfants

Le tout-petit est un être en pleine construction. Ainsi, l’immaturité de son cerveau le rend vulnérable à ses émotions qui le submergent et peuvent donner lieu à des comportements impulsifs qu’il est essentiel pour lui d’exprimer. Il pourra ainsi se libérer de tensions physiques (comme le stress par exemple).

De plus, un tout-petit qui n’est pas libre d’exprimer ses sentiments aura tendance à se déconnecter de ceux-ci afin d’éviter de souffrir. Par la suite, l’enfant pourra alors éprouver des difficultés à comprendre et maîtriser ses affects. Des lacunes pouvant entraîner de l’agressivité, des difficultés à tisser des liens ou encore des angoisses, et avoir de réelles répercussions à l’âge adulte.

L’apprentissage des émotions chez les enfants

Cap Enfants Crèche émotions chez les enfants

L’apprentissage des émotions est complexe mais essentiel au développement de l’enfant. Cela passe par plusieurs phases : les reconnaître, les nommer, les exprimer de façon adéquate, mais aussi les canaliser et les gérer. Un programme dense mais indispensable, dans lequel les adultes jouent un rôle central, notamment en faisant preuve d’empathie.

Les parents doivent en effet accompagner le tout-petit pour lui permettre de maîtriser ses affects et d’exprimer ses besoins de façon socialement acceptable. Une gestion des émotions qui permettra à l’enfant des interactions sociales satisfaisantes. Elle favorisera également une meilleure compréhension du monde qui l’entoure. A contrario, lorsqu’un adulte ne prend pas en compte l’émotion exprimée, le cerveau du petit va sécréter, et parfois de façon excessive, des molécules de stress. Or ces dernières sont particulièrement toxiques pour le cerveau en développement.

L’apprentissage des émotions se fait au quotidien, par le jeu mais aussi par leurs expressions. Ainsi, lorsque l’enfant ressent quelque chose, il est important de nommer le sentiment éprouvé et, le cas échéant, de le réconforter. C’est cette approche d’accompagnement que valorise Cap Enfants au sein de ses crèches. Chaque émotion est ainsi écoutée et respectée pour aider le tout-petit dans la gestion de ses sentiments.

2018-04-18T12:57:12+00:00 22 février 2018|Actualités, Le monde de la Petite Enfance, Parentalité|