/, Ressources Humaines/Vie professionnelle – Vie personnelle : un équilibre difficile à trouver

Vie professionnelle – Vie Personnelle : un équilibre difficile à trouver

Source d’épanouissement et de bien-être, l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale est primordial autant pour les parents que pour les enfants. Cet équilibre nécessaire aux salariés est aussi très bénéfique pour l’entreprise.

Concilier vie professionnelle et vie personnelle relève aujourd’hui presque du défi. C’est pourtant l’une des préoccupations majeures des salariés actuels !
Selon une étude menée par le cabinet de consultation sur les risques professionnels Technologia et de la mutuelle UMC en 2012, le travail tient, au quotidien, la place la plus importante pour la moitié des salariés interrogés. Pour 61% des cadres, le travail a la place la plus importante. Pourtant, l’étude souligne que la quasi-totalité de ces salariés souhaiterait faire d’autres choix de vie.
La majorité des personnes interrogées « vivent un déchirement entre l’importance qu’ils accordent à leur travail et celle qu’ils peinent à donner à leur vie privée, familiale principalement », soulignent les auteurs de l’étude.

Devrait-on avoir à choisir entre une carrière et une vie de famille ?

Selon une étude réalisée par Cap Enfants en juin 2017 : 20 % des personnes interrogées déclarent travailler beaucoup pour réussir leur carrière quitte à mettre leur vie privée de côté.
75 % réussissent à travailler assez pour avoir un train de vie permettant de s’épanouir dans leur vie privée.

Dans l’enquête de Technologia, il apparaît aussi fortement que l’arrivée d’un premier enfant bouleverse l’équilibre vie professionnelle – vie personnelle. L’arrivée de bébé change la donne quant au temps accordé à la vie personnelle.
Pourtant, pour des questions d’épanouissement notamment, beaucoup de salariés souhaitent garder la même implication dans leur vie professionnelle.


Carrière et vie personnelle : une équation spécifique pour les femmes

Selon une étude du CEREQ de 2007, 32 % des femmes déclarent que la naissance de leur premier enfant impacte leur situation professionnelle. S’il est vrai que l’égalité hommes-femmes dans le monde du travail tend à évoluer, il reste encore du chemin à faire. Aujourd’hui 83 % des femmes de 25 à 49 ans travaillent- elles n’étaient que 40 % en 1960.
Comme nous l’avons abordé dans un précédent article, sans solution pour un mode de garde, c’est encore souvent la femme qui reste à la maison pour différentes raisons. La logistique de modes de garde a encore un impact considérable sur la carrière des femmes.
Le défi de trouver une harmonie entre la famille et le travail est donc particulier pour les femmes.

Les parents souhaitent accorder plus de temps à leurs enfants

Selon le baromètre de la relation parents-enfants, établi par IPSOS pour Kinder, publié en janvier 2017, 57 % des parents culpabilisent de ne pas passer assez de temps avec leurs tout-petits. Parents, comme enfants, ont besoin de passer du temps ensemble. En effet, pour l’enfant, ces moments privilégiés sont essentiels à son développement, pour les parents, ils sont aussi source d’épanouissement. Ces instants partagés renforcent le lien de confiance parents-enfants, rend le tout-petit plus curieux, créatif, éveillé et stimule en lui un sentiment de joie de vivre. Durant ces moments, il se sent aimé et en sécurité et cela participe à bâtir sa confiance en lui.

Les parents-salariés ont le désir de partager du temps avec leurs enfants mais également de percer dans leurs carrières. Cet équilibre vie privée – vie professionnelle est possible en entreprise !

Ce que les entreprises proposent pour un équilibre de vie

La nécessité d’une politique familiale, un atout majeur pour les entreprises

Cap Enfants Creche Article vie pro vie persoUn bon équilibre entre famille et travail favorise en outre le bien-être et réduit le stress du salarié. Les entreprises ont donc tout intérêt à mettre en place des politiques familiales : avoir des salariés plus détendus et heureux réduit l’absentéisme et favorise la performance et la productivité des collaborateurs. Selon Human Ressource en 2008, l’existence d’un mode de garde des enfants en entreprise est capitale pour 64 % des salariés pour le choix d’une entreprise.

Le cabinet EY constate dans une enquête diffusée dans un article de Harvard Business Revue de juillet 2018, que :
– 70 % des entreprises qui proposent une politique familiale ont vu une amélioration du moral de leurs salariés
– 80 % d’entre elles, une hausse de leur productivité.

Une politique familiale au sein de l’entreprise est bénéfique pour les salariés et contribue à attirer et fidéliser les talents. Elle favorise l’engagement des collaborateurs, leur productivité et la reconnaissance envers leur employeur

Donner la priorité à la famille : l’exemple de Microsoft

Microsoft France a une politique familiale forte et propose des solutions qui permettent à ses employés de conjuguer vie professionnelle et familiale.
Les parents-salariés ont droit à des congés avant l’accouchement, 8 semaines de congé de maternité, 12 semaines de congé parental pour tous les parents, des jours fériés accordés etc.

Au de-là, d’autres mesures sont proposées par le géant américain : organisation du travail spécifique, aménagement des horaires qui permettent au parent-salarié de favoriser l’harmonie entre la famille et le travail.
En donnant la priorité à la famille, Microsoft a été élu meilleur employeur en France en 2017, une belle marque de reconnaissance !

La crèche d’entreprise une solution accessible pour tous types d’entreprises

Dans l’étude de Cap Enfants, 84 % des personnes interrogées ayant un enfant en crèche d’entreprise affirment que cela leur permet d’être plus efficaces dans leur travail et d’évoluer professionnellement plus facilement. Et 70 % des répondants, qu’ils soient parents ou pas, déclarent que si leur entreprise ouvrait une crèche, cela améliorerait son image à leurs yeux.
Proposer une crèche à ses salariés est donc un facteur d’attractivité pour les entreprises. Le collaborateur y trouvera de nombreux avantages : dans la plupart des cas, la proximité géographique et la flexibilité des horaires adaptées à la vie active.
Cette solution permet de prolonger le temps passé avec son enfant : on est avec lui dès la sortie du travail et durant le transport jusqu’à la maison. Des temps précieux et agréables pour raconter sa journée, les découvertes au moment du repas, les activités dans la Bulle Musicale®.
Au final, avec une crèche d’entreprise, les collaborateurs sont moins soucieux, plus heureux, plus disponibles, moins absents et finalement plus performants.

Pour prolonger la réflexion, redécouvrez notre article sur le bonheur au travail.

2019-02-07T16:04:29+02:007 février 2019|Actualités, Ressources Humaines|